Aujourd’hui, je vais vous donner une petite astuce qui va vous permettre de réaliser une visualisation 3D en quelques minutes en utilisant un logiciel appelé Blender.

Le but de cet article n'est pas d'apprendre ce logiciel très compliqué, il suffit juste de suivre les étapes décrites ci-dessous.

Installation de Blender et son addon "Blender GIS":

Blender est un logiciel libre et gratuit de modélisation 3D pour des rendus réalistes, utilisé pour la réalisation de jeux vidéos ou de 3D en architecture

Je vous invite à télécharger le logiciel Blender via ce lien.

Une fois ceci fait, on ouvre Blender.

On sélectionne les objets dans la scène avec un clic gauche de la souris et on les supprime avec la touche "Suppr" du clavier.

Addon "Blender GIS"

On télécharge maintenant un addon (plugin) qui s'appelle Blender GIS.

Cet outil permet de télécharger dans Blender des données cartographiques externes.

Dans la barre des menus on clique sur le menu "Edit" puis "Preferences".

Dans la fenêtre qui s'affiche, on va dans l'onglet "Addons" (encadrement jaune image ci-dessous) puis "Install" et on choisit le dossier ZIP de l'addon Blender GIS téléchargé.

De mon côté il est déjà installé et il apparaît dans la liste des addons.

Un petit paramétrage pour cet addon pour préciser le dossier par défaut pour ses résultats:

  • On clique sur la petite flèche à côté de son nom (encadrement rouge image ci-dessous);
  • Dans "Basemaps" on précise le dossier dans "Cache folder" .

La case de l'addon "Blender GIS" doit être cochée.

On ferme la boite de dialogue.

Modélisation du terrain

On clique sur l'icône GIS (encadrement jaune image ci-dessous) pour choisir "Web geodata" et dans sa liste "BaseMap" .

On aura cette boite de dialogue:

Dans le paramètre "Source" on peut choisir comme source de données: Google, OSM, Bling, ESRI, etc.

Dans le paramétrage "Layer" on peut choisir "Satellite" pour image satellite ou "Map" pour une carte.

Pour cet exemple, on laisse les paramètres par défaut et on clique sur Ok.

On fait un zoom sur une partie avec la molette de la souris.

Pour cet exemple, j'ai pris la place de Vincenne de Paris.

On clique sur la touche "E" du clavier pour découper les données selon la vue dans le canevas.

Maintenant on télécharge la couche contenant les données d’élévation du terrain.

Toujours dans "Gis", puis "Web geodata", on choisit cette fois "Get SRTM".

En pivotant le plan avec la roulette de la souris on peut remarquer des distorsions .

Modélisation du bâti et autres éléments

Maintenant on ajoute les autres éléments en retournant dans "GIS" puis "Web geodata" et choisir "Get OSM" pour télécharger les données OSM.

Dans l'onglet "Way" de la boite de dialogue, on choisit un élément à télécharger avec clique gauche de la souris et la touche "Shift" enfoncée pour ajouter d'autres éléments à la sélection.

On coche la case "Elevation from object" pour utiliser la couche "SRTM" comme données d’élévation pour les la couche OSM.

Et voici le résultat:

Petit conseil:

Télécharger seulement les données du bâti (Building) pour la couche OSM aura un résultat visuel plus satisfaisant.

Cette méthode est assez rapide mais a ses limites.

Par exemple, c'est à éviter dans les petites villes.

On a modélisé une zone de la région parisienne et les données sont assez correctes mais pour une autre zone, peut-être, il y aura de petits soucis car des données peuvent manquer.

Conseil:

Vous n'avez pas besoin de maîtriser parfaitement un logiciel pour profiter de ses fonctionnalités, chaque outil est à utiliser selon la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *