Après avoir découvert l'interface de Qgis, les différents paramétrages de base et l'ouvertures des différentes données, dans cette partie nous allons voir comment créer de nouvelle couches.

Couche SHP

Si vous voulez savoir plus sur le format SHP veuillez suivre ce lien.

Commençons par créer une couche SHP, le format le plus connu et le plus utilisé.

Cliquez sur une des icônes encadrées dans l'image ci-dessous.

NB: il y a aussi possibilité d'aller dans le menu "couches" -> "Créer une couche" -> choisir le format.

Dans la fenêtre de dialogue qui s'affiche on définit:

  • 1: Nom du fichier créé (si vous saisissez directement le nom du fichier il sera enregistré dans le dossier "Document" de votre ordinateur)
  • 2: parcourir: sélectionner un dossier sur votre ordinateur pour enregistrer le fichier et le nommer (dans ce cas vous n'avez pas à renseigner l'encadrement 1)
  • 3: Codage du fichier
  • 4: Type de géométrie: point, multipoint, ligne, polygone.
  • 5: SCR: pour choisir le système de coordonnées de référence. On peut rechercher un SCR avec l'encadrement 6 si on ne retrouve pas le SCR voulu dans la liste déroulante.
  • 7: nouveau champ: onglet dédié à la création de nouveau champ.
  • 8: liste des champs: ensemble des champs de la couche.
  • 9: id: champ ajouté automatiquement lors de la création de la couche.

Une fois les paramétrages effectués, on clique sur OK pour valider la création de la couche qui sera automatiquement ajouté au canevas.

Couche Spatialite

Une couche Spatialite est une couche stockée dans une base de données Spatialite.

Cette base de données est soit déjà existante ou bien sera créée au moment de la création de la couche Spatialite.

Passons à la pratique!!

Cliquez sur une des icônes encadrées dans l'image ci-dessous.

Dans la fenêtre de dialogue qui s'affiche on définit:

  • 1: Nom de la base de données : vous pouvez alors sélectionner une des bases de données déjà que vous avez déjà ouvertes dans Qgis depuis la liste déroulante.
  • 2: parcourir: pour sélectionner une base de données dans un emplacement spécifique ou saisir le nom pour une nouvelle base de données sans en choisir une déjà existante.
  • 3: Nom de la nouvelle couche
  • 4: Type de géométrie: aucune géométrie, point, multipoint, ligne, multiligne, polygone, multipolygone.
  • 5: SCR: pour choisir le système de coordonnées de référence. On peut rechercher un SCR avec l'encadrement 6 si on ne retrouve pas le SCR voulu dans la liste déroulante.
  • 7: nouveau champ: onglet dédié à la création de nouveau champ.
  • 8: liste des champs: ensemble des champs de la couche.

Une fois les paramétrages effectués, on clique sur OK pour valider la création de la couche qui sera automatiquement ajoutée au canevas.

Couche Geopackage

Pour plus d'informations sur la couche Geopackage et ses avantages veuillez suivre ce lien.

Cliquez sur une des icônes encadrées dans l'image ci-dessous.

Dans la fenêtre de dialogue qui s'affiche les paramétrages sont similaires à ceux de la création de couche Spatialite.

Une fois les paramétrages effectués, on clique sur OK pour valider la création de la couche qui sera automatiquement ajouté au canevas.

Couche temporaire en mémoire

Ce type de couche est temporaire et sera supprimé après fermeture du projet.

Cliquez sur une des icônes encadrées dans l'image ci-dessous.

Dans la fenêtre de dialogue qui s'affiche on définit:

  • 1: Nom de la couche
  • 2: Type de géométrie
  • 3: SCR

Couche virtuelle

C'est une couche résultant d’une requête complexe en utilisant le langage SQL sur une ou plusieurs couches vectorielles.

Un autre article sera dédié à la gestion de base de données dans Qgis.

Pour plus d'informations vous pouvez visualiser cette vidéo que j'ai partagée sur ma chaîne Youtube.

J'espère que cet article vous sera utile 😉

Un commentaire sur “Création de nouvelles couches vectorielles”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *